Faire de l’anglais en CE2

Tout comme vous si vous êtes prof, j’entame ma deuxième semaine de reprise à l’école en tant qu’AESH/AVS. J’évoquais dans un récent billet que les écoliers avaient déjà commencé les évaluations de CE2 en maths (géométrie, calcul, logique) et en français (conjugaison, grammaire, accords). Ils poursuivent cette semaine encore et auront terminé cette semaine je pense.

Cette semaine, la nouveauté de lundi se présente sous la forme d’une heure d’anglais.

Mon école étant un établissement privé sous contrat, des matières et des aménagements horaires sont pensés et mis en place pour tirer les élèves vers le haut, éveiller leur curiosité et révéler leur potentiel. Fruit de réformes de l’Education Nationale et des programmes scolaires, les écoliers sont très tôt initiés aux langues vivantes, dont bien entendu l’anglais. Dans ma classe de CE2 les enfants ont donc anglais chaque lundi de 8h30 à 9h30. Cela remonte à loin maintenant, mais lorsque j’étais en CE2 en l’an 2000 je n’avais pas de cours d’anglais, preuve en est que la France s’est enfin mise au diapason européen et plus généralement, international. Pour moi ce n’est pas un drame en soi, j’ai un anglais plutôt moyen, et sans être ni bon ni mauvais je sais néanmoins tenir une conversation courante avec un anglophone qui me demande son chemin ou une information. En revanche je ne maitrise pas la grammaire anglaise sur le bout des doigts et n’ai pas un vocabulaire technique professionnel à en faire pâlir un Harrap’s.

On l’a vu, lu et entendu et on nous le ressasse chaque année, la France est nulle en tout en matière d’éducation… d’après des études dont on a que foutre en fait et qui arrange qui que ça veut bien arranger, notamment :

En revanche – mais c’est là que j’ai franchement des doutes sur le journalisme aujourd’huiles enfants déborderaient d’énergie au point d’être des Usain Bolt en puissance. La blague quoi. Pour l’anecdote, et on est qu’en septembre les amis, je vois de mes yeux qu’on est que lundi matin, il est 8h30, les mines sont déjà fatiguées, ça baille au corneille. On leur pose des questions je dirais « simples » et il se produit un trou noir intersidéral sidérant, un moment de vide dans l’espace-temps.

Ça promet pour les semaines à venir une fois passé le cap des seules révisions de CE1.

Dans ma classe, l’enseignante propose 10 minutes de méditation en compagnie de Frédéric Lenoir à 13h30. Pourquoi pas, après tout si ça peut les détendre c’est bonus et ça permet en principe une meilleure concentration après le repas du midi. L’effet produit dépasse les attentes et s’avère un tantinet contre-productif dans la mesure où quelques-uns s’endorment sur leur table. C’est là qu’on se rend compte qu’il y a un problème de fond qui concerne l’écoute et l’application des consignes. La séance de méditation commence toujours par un tenez-vous droit sur votre chaise, les mains sur les jambes, les pieds au sol, fermez les yeux etc. La moitié des enfants ne suivront pas la consigne et s’écrouleront sciemment sur la table. Bon après je sais qu’il existe des méthodes de méditation plus adaptées au enfants et que certains d’entre eux pratiquent déjà à la maison avec leurs parents.

Pour en revenir à notre prétendue nullité française notamment en anglais, le sujet a été évoqué ce matin dans l’actualité, et c’est ce qui m’a poussé un peu à en parler aujourd’hui. Parce que voilà l’excellence à la française, il semblerait qu’aujourd’hui ça se cantonne d’abord à la haute gastronomie parisienne (la nourriture qui n’est pas dans votre assiette donc), à la haute couture parisienne (les vêtements qui ne sont pas dans votre placard donc) et à la maroquinerie parisienne (ce que vous ne pouvez vous permettre si vous avez pas les fringues qui vont bien avec). J’ai fait exprès de rajouter parisienne parce que la France dans la tête du touriste c’est d’abord Paris, la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, la baguette, bref c’est pas ce qu’on a fait de mieux pourtant en matière de patrimoine à mon sens mais c’est que mon avis et je n’oblige personne à être d’accord avec moi.

Donc l’anglais enseigné à l’école primaire, oui, c’est une idée qui a du sens. On pourrait très bien remplacer l’anglais par la musique, le chant, la couture ou les arts plastiques qu’on en viendrait à la même conclusion : plus on apprend tôt, plus on a de chance d’être bon. On a des facilités quand on est jeune, mais ça ne veut pas dire que c’est impossible passé l’enfance. Il n’y a pas d’âge pour apprendre, contrairement à ce qu’on aime se trouver comme excuse à la con pour ne pas apprendre, mais simplement que le cerveau aura d’autres savoirs déjà acquis qui vont rendre tout nouvel apprentissage plus fastidieux à l’âge adulte. L’important je crois c’est la régularité, car si les enfants apprennent dès maintenant l’anglais et continuent leur apprentissage tout au long de leur scolarité et de leur vie, forcément ils auront un niveau plus que correct voire même bilingue. Le cerveau est câblé ainsi, une compétence n’est jamais définitivement acquise car il suffit de l’arrêter pour en perdre la maitrise.

Publicités

2 commentaires sur “Faire de l’anglais en CE2

  1. Le français, l’anglais, l’arabe, l’allemand, le russe, le chinois, les mathématiques, l’histoire, la géographie, le respect, la politesse, le bien se comporter,… tout cela en quatre jours 🙂
    Je suis bien d’accord, mais il faudrait peut-être ce fixer des priorités et donner l’envie aux enfants d’aller à l’école.
    A pluche.

    J'aime

    1. Oui ça fait beaucoup , mais pour le moment et depuis la rentrée ils font 40% de français, 40% de maths et 20% d’ateliers divers (poésie, dessin, chant, méditation, anglais…). Les priorités le soucis c’est l’Etat qui les fixent et on parle ici d’école privée donc avec les parents ont des exigences. Les gamins eux ne le voient pas comme cela.
      A pluche.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s