L’heure du bilan

Nous y sommes. Début septembre est déjà dans ma tête, les vacances sont finies, les jours vont être plus courts et plus frais. Vous allez pouvoir recommencer à râler qu’il fait moche, qu’il fait moche et qu’on se les pelle avec ce temps d’automne. Comme mon employeur s’appelle « l’Education Nationale » et que j’ai le même rythme scolaire que vos enfants (si vous en avez), j’ai cette chance d’avoir eu 2 mois de vacances où ce sont alternées des phases productives, d’autres non.

Voici mon petit bilan de cet été 2018, j’aurais bien sabré un petit magnum de Pommery cuvée Prestige avec la famille mais ce sera pour la prochaine fois, promis.

On fait les comptes :

  • Cet été j’ai fait plus d’aller-retour Paris-Province que ces deux dernières années réunies : Champigny-sur-Marne, Mourmelon-le-Grand, Lathus-Saint-Rémy, Paris. C’est chouette car si on peut s’organiser et qu’on part au bon moment, on peut espérer avoir du beau temps tout le temps à chaque fois.
    Bilan positif mais fatiguant.

  • Cet été j’ai réappris à faire la carpette au plumard jusqu’à 10h du matin parce qu’il y avait que moi à la maison. J’en profite, ça dure jamais bien longtemps ça.
    Bilan très positif.
  • Cet été pour la première fois en 5 ans je n’ai pas exclusivement utilisé le temps libre à ma disposition pour en faire un prétexte légitimant une pratique sportive dépassant la raison, car je me suis tout bêtement autorisé à faire d’autres activités (l’année dernière, par exemple, faisant la tête de pioche de service, j’avais réussi l’exploit de me blesser avant une épreuve, on m’avait dit de me modérer, j’ai pas écouté).
    Bilan cool et positif.
  • J’ai tenté de me lancer dans l’auto-production d’un podcast avec ce que j’avais sous la main, à savoir un micro d’écouteurs bluetooth et un iPhone. La façon dont je m’y suis pris pour un premier essai ne m’a pas pour l’instant incité à refaire des enregistrements perso en pleine rue, à l’arrache, dans le bruit et sur le coup de l’improvisation. Je préfère écrire sur mon blog ce que je pourrais dire en podcast, car au moins je peux préparer, corriger et agrémenter mes propos.
    Bilan mitigé.

  • La troisième sera la bonne pour le permis. Le permis de conduire c’est perçu parfois comme anodin vu de loin, notamment en tant que passager. Certains l’ont du premier coup, et d’autres au bout de 3, 4 ou 5 fois. C’est comme ça. Ceux qui ne l’ont jamais passé ne peuvent pas comprendre à quel point il est frustrant d’échouer et qu’il est possible de se faire éliminer n’importe où et n’importe quand pendant l’épreuve de 30 minutes même si vous n’êtes pas responsable de l’évènement qui vous a ajourné. Ma déception est grande, car après mon premier échec l’année dernière j’avais aucunement l’intention de le repasser de si tôt, et puis après m’être remis en question je me suis mis un coup de pied aux fesses, j’ai entrepris les démarches de transfert de dossier vers mon auto-école de Châlons-en-Champagne, je voulais en finir une bonne fois pour toute avec le permis de conduire, juste, terminer ce qui a été commencé. D’autant plus que j’avais deux mois devant moi pour y parvenir. Tous les feux étaient au vert, mais l’orange m’a stoppé net dans mon élan, par faute d’inattention. Bilan mitigé.
  • J’ai repris plaisir à écrire et partager sur ce blog des moments de mon quotidien. Comme toute activité un tant soit peu nouvelle, il faut du temps pour en faire une habitude, c’est pas du jour au lendemain que le rythme s’installe. Ainsi, durant le mois de juillet je ne me rendais même plus compte que la rédaction de billets devenait automatique après mon déjeuner et juste avant d’aller m’entraîner à la salle de sport.
    Bilan positif.

 

Avec la rentrée qui approche je vais forcément écrire un peu moins souvent, mais c’est aussi l’occasion, entre deux publications, de compiler des infos plus complètes afin d’en faire de plus gros articles, plus détaillés. Indéniablement je vais orienter mes prochains articles sur des sujets plus techniques dans le sport et dans la tech, et (je dis bien peut-être) dans le comics qui est un univers totalement obscur pour moi, et que je découvre à peine avec Ghost Rider et Batman Rebirth.

Publicités

7 commentaires sur “L’heure du bilan

  1. Dans l’ensemble, si tu fais les compte les bilans positifs sont plus nombreux, c’est une bonne chose.
    Il y a une chose dont tu n’as pas fait mention c’est la récolte de haricots de ta dernière plantation 🙂
    Notre vie est écrite dans un livre (que nous n’avons pas dans notre bibliothèque), mais nous découvrons les pages au fil des jours, les bonnes, les mauvaises, les joyeuses, les tristes et c’est ainsi que va la vie, c’est mon avis personnel qui n’engage que moi.
    Une chose est certaine c’est qu’il ne faut jamais désespérer, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en écrivant qu’on devient écrivain, c’est en faisant la cuisine qu’on devient cuisinier, c’est partageant sa joie de vivre qu’on fait des joyeux,…
    A pluche et prends soin de toi, on a qu’une vie, pas comme les chats paraît-il?

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait, et heureusement que je m’en tire avec davantage de positif, sinon j’aurais dû conclure par « mon été était tout pourri en fait » 😀 Je dirais aussi que ce bilan englobe un état d’esprit beaucoup plus serein depuis début juin.
      Mon livre est plein de rebondissements et de choses inattendues, je ne pensais pas que ce blog par exemple me permettrait de faire le point, d’en apprendre des autres, de prendre confiance en moi, de m’accrocher et de ne pas raccrocher les crampons quand il y a un obstacle. Et une difficulté, un échec, ne signifie plus pour moi l’abandon ou le retrait inéluctable mais c’est un message qui m’invite à ré-essayer parce qu’il manque trois fois rien pour atteindre le but fixé. Et tu sais Christophe, c’est toi aussi qui m’a fait comprendre que l’on peut obtenir ce qu’on mérite à condition de le vouloir vraiment et de ne rien lâcher, même si ça prend du temps.
      Merci pour ces commentaires toujours positifs qui me sont d’une grande utilité au quotidien, on a effectivement qu’une vie sauf preuve du contraire, et je ne voudrais pas qu’à la fin de celle-ci j’ai des regrets de ne pas avoir écouté et mis en application les meilleurs conseils pour avancer dans la vie.
      A pluche 🙂

      J'aime

  2. C’est plutôt positif tout ça avec des échecs qui font grandir, apprennent. La concentration perdue sur la fin du permis, le podcast pas suffisamment pensé, des billets qui sont hétérogènes, ce ne sont que de petits rien…
    Et puis la vie te mènera à autre chose un jour, la vie en couple, des enfants, des animaux, des décès aussi, des amis qui partent, d’autres qui arrivent. Des medias qui évoluent aussi même si tu es bien à l’aise à l’écrit.
    Une chose reste, l’envie du partage…
    Bonne rentrée… moi je pense au départ que personne ne verra ah ah

    J'aime

  3. Il faut que tu ‘accroches pour le permis de conduire, c’est un indispensable. Les gens qui te diront le contraire sont ceux qui ne l’ont pas et qui se cherchent une excuse pour ne pas l’avoir. Repasse le, le nombre de fois qu’il faudra même si c’est cher. La voiture c’est l’autonomie, c’est surtout la possibilité d’aller bosser quand on vit à la campagne.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce message de soutien Cyrille, oui je m’accroche, d’autant que le lendemain même des résultats j’avais déjà fait les démarches pour demander un nouveau passage en septembre. Je suis sur liste d’attente et je n’aurais que 2h de conduite à faire avant pour corriger mon dernier point noir de conducteur novice.
      Pas si simple finalement de se défaire de mauvaises habitudes prises en scooter.
      Si je n’avais pas la ferme intention de migrer en province j’aurais vraiment abandonné ce foutu permis B, mais là les raisons et choix que tu évoques qui sont ceux que j’ai aussi en tête l’emportent large sur le pognon à sortir.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s