Try again

Le feu orange aura eu raison de mon manque d’anticipation.

Didier comme d’autres personnes de mon entourage avaient raison, il faut dans 99% des cas marquer l’arrêt obligatoirement au moment où le feu est « jaune » fixe.

Anticiper, anticiper, anticiper.

C’est une leçon que je m’appliquais dans la vie, mais pas encore assez visiblement sur la route.

Je ne renonce pas. Je vais ré-essayer. Encore et encore. Je vais l’avoir ce putain de permis.

Putain de permis qui me court sur le haricot depuis 2 ans, 42 heures de conduite, 2200€ dépensés.

Mon papy a fait son possible pour me permettre de réussir, j’ai bouffé des heures de conduite avec lui, il a fait un paquet d’aller retour Mourmelon-Chalons pour que je fasse ces heures de conduite. Il m’a attendu à chaque fois pendant 2 heures rien que pour moi. Je lui suis évidemment reconnaissant d’avoir fait tout cela pour moi, et il m’a dit ce matin qu’il est prêt à encore se rendre disponible pour que je l’obtienne.

Ce qui me fait le plus chier tout compte fait, c’est l’énergie, le temps et l’argent que mon entourage a consacré pour ma réussite. Et j’ai ce sentiment amer au fond que cet échec traduit un foutage de gueule auprès d’eux. Je ne pense pas qu’ils le voient ainsi, ma famille est tout autant déçue que moi, ils m’encouragent à persévérer, car ils savent aussi que je peux y arriver, mais qu’il ne faut pas abandonner, ni renoncer face à l’échec.

Il faut échouer encore et encore pour espérer réussir une fois.

Je me suis loupé l’année dernière sur un « glisser-de-stop ».

Cette année ce sera un « feu jaune » grillé.

Mais je vais pas attendre l’année prochaine, je vais demander cet après-midi à l’auto-école pour faire le nécessaire au plus vite, pour ne pas perdre le temps et l’argent investis, ainsi que le travail effectué.

Je suis déçu car je reste encore au point mort, l’indépendance, la liberté, l’autonomie.

Pas pour le moment. Pas pour moi. Pas pour tout de suite.

Cet échec m’a appris davantage de choses encore, j’en tire des leçons à appliquer qui vont me permettre aussi d’avancer dans ma vie.

Je vous remercie aussi, Christophe et Didier, de m’avoir encouragé.

Le fin mot de l’histoire :

Quand on tombe de cheval, la meilleure chose à faire
est de remonter immédiatement en selle.

 

Publicités

14 commentaires sur « Try again »

  1. Il faut persévérer, il me semble que lors du 5eme essai les choses se compliquent financièrement en cas d’échec.
    Je t’encourage à poursuivre ta formation mais il faut que tu sois prêt, dans ta tête et sur la route, anticiper sur les pièges de la circulation, feux, stop, insertion dans le rond-point, sur les voies rapides, cela fait beaucoup de choses à enregistrer.
    Bon courage pour la suite.
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, mais je n’espère pas en arriver à la 5eme tentative, ou alors c’est que je suis vraiment pas fait pour tenir un volant. J’ai aucun attachement à un véhicule à 4 roues, mon truc c’est la moto et je prends 10 fois plus de plaisir en scooter que lorsque je boucle ma ceinture. Mais c’est une nécessité.
      Merci encore Christophe, à pluche.

      J'aime

    1. C’est vérifiable effectivement, je m’étonne qu’on file des permis à des kékés qui vont te rentrer dedans 2 semaines après l’examen. Mais c’est ainsi, on y peut rien, les kékés eux ils ont fait un sans faute à l’examen, et ce n’est pas le soucis de l’inspecteur.

      J'aime

  2. Salut. Te laisse pas découragé. Il m’a fallu 3 tentatives pour l’obtenir. La 1 ère fois j’ai complètement loupé. La 2 ème, j’aurais frappé l’inspectrice. Refus pour regard pas assez appuyé dans un rétro… La 3 ème a été validé par la personne qui m’a recalé la 1 ère fois. Il a pu constater ma progression. Bon courage à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut, j’imagine quand même l’ambiance quand tu as revu celui qui t’as ajourné la première fois, mais le message étant qu’il ne faut pas abandonner et j’adhère complètement à ce principe. Merci à toi 🙂

      J'aime

  3. Jamais deux sans trois….essais pour une réussite. Le plus dur en effet est d’apprendre à anticiper, par la pratique. Ton experience m’a fait observer mon passage aux feux verts. J’ai le pied droit prêt à bouger en fait, et le petit coup d’oeil derrière sur le retro central.
    Et puis n’oublie pas d’exagerer tes mouvements de tête pour bien montrer que tu regardes les rétros. J’avais failli rater à cause de ça alors que je les regardais.

    Aimé par 1 personne

    1. La troisième sera la bonne, c’est incontestable, et je me rends compte par exemple que ça été pareil avec mes études universitaires où j’ai dû m’essayer dans différentes branches pour ensuite y arriver et obtenir le bout de papier, mais ça a pas été sans avoir persévéré.
      Je vais faire un article qui me servira aussi de bilan de tout ça, je suis allé voir la monitrice tout à l’heure, celle qui m’accompagnait avant-hier, et elle m’a dit la même chose que toi en ce qui concerne l’approche aux feux tricolores.

      J'aime

    1. Bonjour Eric (je pense ne pas me tromper), merci à vous pour votre soutien, c’est grâce à des encouragements comme les vôtres que j’ai appris petit à petit à ne plus me décourager à la moindre difficulté rencontrée sur mon chemin.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s