Les erreurs classiques en musculation (partie 3)

Installez-vous confortablement dans votre transat, sous le parasol, il fait trop chaud pour travailler il paraît, c’est donc le moment idéal pour siroter tranquillement ce petit Pulco citron bien frais qui vous appelle à votre droite, et poursuivont ensemble notre compilation du meilleur du pire en salle de muscul’.

Go pour la troisième salve !

Erreur n°9 : Faire comme les pros

Expérimenter le dernier exercice ou la dernière technique hardcore tendance au Gold’s Gym made in California, Scharwzy approved et vanté par le dernier Men’s Health ou exécuté par la dernière star de 19 ans sur YouTube. Là n’est pas vraiment le problème au fond.

Je crois aussi au fait que diversifier ses entraînements est impératif. Cela permet de relancer une progression, de se donner un coup de boost à l’entraînement, de s’inspirer de ses modèles. Sauf que bien souvent, vouloir copier ce que font des gens qui ont une génétique, des capacités physiques et d’autres substances artificielles que 99% des mortels n’ont pas accès sont ceux qui, autour de vous, se lancent éperduement dans des gesticulations approximatives et dangereuses.

Le CrossFit c’est encore autre chose.

Ainsi, on observe souvent autour de nous des pratiquants de tous niveaux qui font n’importe quoi en pensant bien faire et qui 3 mois après dans le meilleur des cas sont blessés ou abandonnent parce que la muscu c’est dur, c’est pas fait pour eux et qu’ils sont trop vieux de toute façon.

C’est-y pas dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confiotes ?

A mon sens, je réponds : bien entendu que oui.

Si vous pensez un peu comme moi, c’est-à-dire long-terme, vous préférerez aussi :

  1. Choisir des exercices simples et efficaces qui ont fait leur preuve et qui vous conviennent à l’entraînement = aller à l’essentiel.
  2. S’entraîner avec intensité sans risquer de mourir sous les barres ni en sortant du gym = être efficace.
  3. Manger plutôt équilibré – sans se priver du matin au soir – mais toujours avec modération = ne pas se prendre la tête.

Erreur 10 : Ressembler aux pros

L’élève est tenté de copier le maître pour lui ressembler. Le débutant sans objectif précis et prêt à tout cherchera à ressembler aux model fitness de YouTube. C’est normal, ces gens là font cela pour vendre du rêve et envoyer du lourd au travers de vidéos sponsorisées. Ces marques paient sûrement chers ces modèles de catalogue pour vendre de l’image et de fait, des produits cosmétiques et alimentaires, des vêtements. Et pas 10 € bien entendu, hors frais de port et de douane aussi. Jusqu’ici, rien d’anormal, this is business.

Mais là où ça peut pêcher pour le commun des mortels, pour le quidam comme moi par exemple, c’est que quand on gratte un peu le mode de vie, le rythme alimentaire, de sommeil, les contraintes de ces pros juste pour être pris en photo, en vidéo ou monter sur un podium et toucher le gros lot, ça fait quand même un peu moins rêver sur le papier, et cela implique plus d’efforts que ne font déjà pas la plupart des gens au quotidien (bien s’alimenter, bien s’entraîner, bien dormir… aka LA BASE.)

Idéalement, tout pratiquant souhaite s’améliorer physiquement. Ne pas être essouflé en montant deux marches d’escalier, réussir à porter à une main son putain de pack d’eau pas encore frais de Vichy Saint-Yorre avec des bonnes bulles captées à la source de la montagne sans se plaindre de douleurs, se sentir mieux dans ses fringues.

Bref. La liste des arguments en faveur de la muscu et de l’activité physique sont presque illimités pour moi de toute façon, je m’en cogne, j’en ai plein les cartons.

Mais sinon, se restreindre en permanence, s’entraîner 7/7 6 heures par jour, sous la contrainte d’une échéance photo ou d’une compétition, manger à telle heure, telle quantité, pendant des semaines, ne pas boire d’eau ou être en déplacement à droite à gauche, céder au dopage (soyons lucides, et restons pragmatique).

Déjà, atteindre le niveau de gauche est un challenge.

Pourquoi pas, après tout je ne suis pas là pour juger, si c’est votre souhait le plus cher il ne revient qu’à vous de vous lancer, et il n’y a pas de bonne raison de ne pas le faire. En revanche, si vous voulez simplement être bien dans votre tête et dans votre corps, restez dans univers simples et accessibles pour vous en demandant conseils et en étant patient.

Erreur n° 11 : Se comparer aux autres

Qui n’a jamais regardé, admiré puis finalement jalousé ce que faisait le voisin d’â-côté ?

Exemple : je ne peux que charger 50kg au Développé-Couché et faire quelques répétitions mais c’est difficile alors que lui ou elle (eh oui messieurs, les dames aussi poussent de la fonte) met 10, 20, 30kg et j’ai l’impression qu’il en est à l’échauffement.

J’ai envie de dire :

et alors ?

De toute façon ce n’est pas vous qui allez les pousser ces kilos de fonte supplémentaires. Pour le moment en tout cas.

Car c’est pas un secret, mais avec de la méthode, de la discipline, de la persévérance, de la patience… toutes les qualités d’un être humain comme vous et moi qui veut s’améliorer quoi, eh bien c’est tout à fait faisable.

Envier le voisin d’en face ça a toujours existé, on est jamais satisfait de ce qu’on a, et à plus forte raison aujourd’hui au 21e siècle où tout nous paraît simple et à portée de clic.

Mais la muscu c’est pas un shaker, un curl
et un blanc de poulet.

Je vais l’écrire sur la porte de ma chambre, elle envoie du lourd en rouge en plus.

On veut toujours plus, plus vite et souvent en faisant moins d’effort.

Jai opté pour l’attitude du pratiquant plutôt égoiste mais assez discret, qui consiste à m’entraîner pour moi, un iPod et 1 L de Vichy Saint-Yorre. Je demande rien à personne, je fais avec mes forces et faiblesses, mes qualités et défauts.

Je cherche à me dépasser en laissant le temps faire son job.

Ce sera tout pour aujourd’hui, je pense qu’une dernière partie sera suffisante pour conclure sur les erreurs que je pourrais vous lister dans ce petit monde de brutes qu’est la musculation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s