Vouloir sans effort

Un peu dans la même veine de mon article publié plus avant, je constate au détour de quelques discussions de niveau Louis Bodin, avec des personnes plus ou moins proches au passage et que j’ai l’occasion de fréquenter une fois l’an, que certaines ont un trait de caractère absolument humain qui est d’aspirer à une vie plus confortable, plus facile.

Quand vous même souhaitez justement cette situation, que vous y mettez du vôtre chaque jour parce que c’est idiot mais vous avez des comptes à régler avec vous même, question d’estime de soi, vous savez au plus profond de vous que la réussite ne tient qu’à votre réserve d’énergie. Et elle est loin d’être comme votre forfait mobile, illimité. On peut agir dessus mieux pas non plus de façon démesurée.

Sauf que pour atteindre ce stade là il faudrait déjà avoir expérimenté la notion d’effort, et je dirais même de persévérance qui sans elle ne produit pas de bons résultats.

Lorsque j’entends ces personnes là me dire quelles aimeraient faire, obtenir ou atteindre quelque chose ou un objectif précis je me suis rendu compte qu’au fond elles ne le voulaient pas vraiment.

Pourquoi ? Par flemme, assumée ou non.

Avoir sans se donner la moindre peine de faire le tout petit pas indispensable qui enclenche le processus mental vertueux.

Exemple : j’ai 5 jours pour lire un pavé rébarbatif de 50 pages. Plutôt que de me conditionner d’emblée à procrastiner et au final ne pas le faire, je commencerai par lire 10 pages par jour. L’effet kiss cool positif sera qu’en plus mon cerveau va probablement mieux digérer et retenir l’information. Il est judicieux de se priver de ça pas vrai ?

Cette tendance à vouloir sans effort ne fonctionne pas, on le sait, les générations précédentes le savent aussi à peu près pour certains c’est pas perdu, mais les générations actuelles, la mienne en l’occurrence c’est no way, cherchez pas, faut que ça tombe tout cuit tout de suite, parce que pour truc-muche à la TV ou sur Internet l’a eu à la Mimie Mathy en claquant des doigts. C’est joli de rêver sans transpirer, sans avoir échoué et réfléchi à trouver des solutions, mais la réalité c’est que c’est que pour 99,99% des gens « ordinaires » comme vous et moi peut être, la majorité de la société française quoo, c’est pas comme ça que l’on atteint des objectifs ambitieux.

Publicités

2 commentaires sur « Vouloir sans effort »

    1. Pas de danger que ça arrive, en ce moment c’est boulot 7 /7j, les articles je les prépare mentalement et lorsque que je suis dans le RER – c’est le seul avantage à la grève du moment – je peux me poser 30 minutes pour écrire l’article sur ma tablette qui sera ensuite publié en rentrant 👍 je courre pas après les clics et les stats, je poste quand j’ai un truc à dire qui me semble tenir la route et pourquoi pas susciter la venue d’une plume égarée sur mon blog 😊 à pluche !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s